Département « Soutien à la politique criminelle »

La mission du département « Soutien à la Politique criminelle » est de contribuer à la réduction du taux d’accidentalité et de mortalité sur les routes wallonnes, ainsi qu’à la réalisation de l’objectif européen de ne pas dépasser 200 tués en 2020.

Le département soutient « la politique criminelle » mise en œuvre par les instances chargées de la politique de contrôle, de poursuites et de sanction, afin de réduire le taux d’infractions commises.

Pour ce faire, une politique de sensibilisation combinée à une politique de contrôle et de sanction est encouragée par le département. Cette politique dite « intégrée » est indispensable pour améliorer le comportement des usagers de la route en augmentant le risque d’être contrôlés et de faire l’objet d’une sanction effective.

Cette mission nécessite de recueillir l’ensemble des données disponibles en matière de politique criminelle, de les organiser et de les analyser en vue d’une meilleure connaissance des procédés par lesquels les autorités policières et judiciaires organisent leurs réponses à la délinquance routière.

A cette fin, une équipe de criminologues se charge d’identifier les besoins des services de police et de proposer régulièrement des lieux de partage des pratiques policières en vue de les diffuser sur le territoire wallon. Elle contribue à la cohérence des activités policières et judiciaires en fonction des thématiques des campagnes de sensibilisation et crée des outils d’information sur le risque pénal encouru par le contrevenant suite à l’infraction constatée. « La carte des sanctions » est un exemple d’outil développé pour soutenir le travail policier. Le service est donc rendu aux professionnels de la chaîne répressive.